WordPress est ce que l’on appelle communément un CMS. Derrière cette abréviation se cache un développé barbare : content management system. En français, cela donne : système de gestion de contenu. En clair, c’est un logiciel avec lequel on peut publier des pages web sans se plonger trop profondément dans les langages et les codages complexes de type html.

Pour qui ?

Pour tous, et même pour les autres… Les utilisateurs de WordPress sont variés. Certains sont des webmasters experts, d’autres des débutants. A priori, WordPress est accessible à n’importe qui, mais en fonction de ses ambitions, il est parfois nécessaire d’avoir des connaissances assez poussées.

Utiliser WordPress, créer des pages, des articles, des catégories ou des mots-clés, tout cela n’a rien de bien compliqué. Ce qui est plus technique par contre, c’est d’intégrer une charte graphique spécifique au lieu de se contenter des thèmes pré-enregistrés. Ensuite, selon les fonctionnalités que l’on veut donner à son site, on risque de devoir aller piocher dans les modules complémentaires, ce qui peut aussi nécessiter quelques compétences. Quant aux véritables experts, ce sont eux qui créent justement ces modules complémentaires.

Pourquoi ?

Pour un blog, pour un site de présentation, à propos d’une activité commerciale, associative, de loisirs… tout est envisageable. Un autre intérêt de WordPress c’est qu’il est gratuit, en plus d’être évolutif. On a donc toujours un outil de qualité, régulièrement mis à jour, qui ne coûte absolument rien. Par ailleurs, l’interface de WordPress est beaucoup plus intuitive que celles d’autres CMS comparables.

Un exemple parfait de l’utilisation que l’on peut faire de WordPress, c’est le site associatif. Les associations n’ont pas forcément les compétences en interne pour créer ou gérer un site trop complexe, mais elles seront capables d’utiliser WordPress. Elles pourront afficher sur leur site internet leurs actualités à travers des articles, leurs statuts, leurs missions… sur des pages statiques, et créer des catégories thématiques correspondant à leurs types d’activités (des ateliers, des réunions, des manifestations…).

Comment ?

Pour bien comprendre comment fonctionne WordPress, il faut connaître ses “unités” de fonctionnement : les pages statiques avec un contenu de fond, les articles avec un contenu plus circonstancié ; de façon transversale, il y a aussi les catégories et les mots-clés, que l’on peut rattacher à des articles.

Le plus simple pour se familiariser avec WordPress, c’est soit de le télécharger gratuitement, soit de l’utiliser en ligne ou encore de nous demander de le mettre en place pour vous. On pourra alors créer des pages et des articles, leur ajouter du contenu, le mettre en forme grâce à l’éditeur de texte et d’images, et afficher l’aperçu de son site.